MEMBRES ACTIFS

Ils sont médecins, chirurgiens et pharmaciens biologistes.
Médecins omnipraticiens, spécialistes cliniciens ou fondamentalistes sont les bienvenus.

Les traits communs qui caractérisent les membres de la Société sont la curiosité médicale et scientifique, l'ouverture d'esprit et l'intérêt pour une médecine humaniste.

 
La Société de Médecine de Paris se caractérise par son indépendance vis-à-vis de tout pouvoir.

BUREAU & CONSEIL D'ADMINISTRATION
Anciens membres éminents de la Société de Médecine

Bruno GENEVRAY, Président 
Anne-Marie PONCHE, Vice-présidente 

Pierre DEBLOIS,  Vice-président.
Sylvie DEBRAY-MEIGNAN, Secrétaire générale

Nora TENENBAUM, Secrétaire générale adjointe
Michel THUAIRE, Trésorier 

Michel SAMSON, Trésorier adjoint

 

Gabriel BLANCHER †, Président d'honneur

 

AUTRES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

 

Anne CHAH-WAKILIAN
Fatoumata BECAM
Marie-Hélène BIHET
Pierre-Louis CHOUKROUN

Dominique GENDREL

Stéphane MONTIER
Christiane SABAH

 

Cette section, non exhaustive, présente quelques personnalités qui ont accompagné la Société de Médecine pendant des années. Nous leur devons beaucoup...

Gabriel BLANCHER

24 décembre 1923 - 14 novembre 2004

 

 

Le Professeur Gabriel BLANCHER nous a quittés le 14 novembre 2004. Depuis quelque 30 ans, il gardait des liens privilégiés avec la Société dont il fut le président. Auditeur fidèle de toutes ses séances, membre assidu de son conseil d'administration, inspirateur écouté de ses orientations, il n'a cessé de lui apporter un soutien bienveillant et permanent.
Il l'a fait bénéficier d'une vive intelligence mise au service d'un bon sens et d'une rationalité sans faille, des dons d'une mémoire surprenante, d'une culture médicale et générale encyclopédique, d'une grande clarté dans l'exposé et l'argumentation.

Issu d'un cursus universitaire brillant, le Professeur Blancher avait une formation de base de pédiatre. Il était professeur d'hygiène, docteur en droit, médecin des hôpitaux de Paris, membre et ancien président de l'Académie de médecine, président du Comité National de l'Enfance, titulaire de la Légion d'honneur et de l'Ordre du mérite. Un thème d'élection l'a accompagné tout au long de sa vie professionnelle : la médecine et la protection de l'enfant.

Le Professeur Blancher se distinguait par sa courtoisie, son affabilité, sa discrétion, la fidélité de son amitié. Son interlocuteur était toujours respecté. Son humour habituel et parfois incisif n'était jamais blessant.

Consciente de tout ce qu'il lui a apporté, la Société de Médecine de Paris restera fidèle à sa mémoire et au message qu'il lui a laissé.

Jacques Couvreur. (Nov. 2004)

Louis FRIEZ

14 avril 1935 - 26 février 2016

Louis FRIEZ fut un membre particulièrement dynamique et éminent de la Société.

Lire l'hommage rendu par le Pr FROTTIER au cours de la séance du 13 octobre 2016.

Jacques COUVREUR

17 avril 1923 - 8 septembre 2014

Personnalité discrète et efficace, Jacques COUVREUR a accompagné la Société pendant des décennies. Son nom reste attaché à la pneumologie infantile et surtout à la toxoplasmose congénitale.Il était féru d'histoire et a beaucoup travaillé sur l'histoire de la Société.

Voir la présentation du Pr Dominique GENDREL du 19 mars 2015.

Philippe THÉLOT

1922 - 2015

Figure magnifique de notre Société de médecine, Philippe Thélot nous a laissé le souvenir d'un homme généreux, dévoué, exigeant et travailleur. Il a été un fidèle participant et membre du bureau pendant plus de trente ans, et a notamment occupé les fonctions de Trésorier pendant des années. Lire le texte émouvant en forme d'éloge rédigé par son fils Bertrand Thélot, lui même membre de la Société.

​​Jean-Claude DESCOINGS
3 août 1932 – 18 février 2020


Jean Claude Descoings, pneumo-phtisiologue, a été un membre fidèle et assidu de la Société de Médecine de Paris et de son Conseil d’Administration. Il s’est longtemps occupé de la revue « Bulletins et mémoires de la Société de Médecine de Paris » comme rédacteur en chef. Il a été Vice-président de la Société  pendant  de très longues années, mais il n'a jamais voulu en être le Président, peut-être parce qu’une modestie étrange pour cette " grande gueule ", lui faisait craindre d’avoir à discourir en public. Ses avis, toujours extrêmement pointus et pertinents, très rigoureux en matière de respect des statuts, du souci de la déontologie, du droit et de la tradition étaient appréciés de tous ses confrères et que son exemple inspire toujours.
Il avait été ému lorsqu’il a été nommé membre honoraire de la Société de Médecine de Paris (le seul !) quand des fractures successives l’ont privé durant 16 ans de l’autonomie nécessaire pour participer à la vie de la Société.
Il était modeste, discret, plein d'un humour très "british", souvent décapant mais sans méchanceté. Profondément cultivé, en particulier en histoire et en littérature, il était très humain. Pendant 15 ans, il s’est consacré au dépistage des Maliens qui arrivaient alors en masse en France et a consacré un travail important aux spécificités de la tuberculose de ces immigrés qu’il suivait en dispensaire. Ces travaux ont fait l’objet d’une thèse en 1968, présidée par le Pr Brocard.
Attentif aux autres, très attaché à sa famille, il s’est dévoué aux malades de son cabinet de médecine libérale avec passion, fidèle au serment d'Hippocrate, en restant accessible aux plus démunis, en dépit des impératifs économiques !
Pour Jean-Claude Descoings un engagement devait, et était, toujours respecté  à la lettre, quel qu’en soit le prix."

Texte rédigé par Arlette Descoings son épouse, qui a bien voulu nous le transmettre pour publication. Qu'elle en soit chaleureusement remerciée.

Association reconnue d'utilité publique. Décret du 5 février 1878.